À la découverte de Bordeaux avec Lillet


Il y a quelques semaines, j’ai été invitee par Lillet, la marque d’apéritif française à venir découvrir leur fabrique artisanale dans la region de Bordeaux. C’est ainsi que j’ai embarqué un jeudi matin dans un avion direction Bordeaux, à seulement une heure trente de vol de Bruxelles.

Une fois arrivés à l’aéroport, nous avons pris la direction de Podensac, un petit village situé à 45 minutes de route du centre de Bordeaux. C’est là que se situe la fabrique Lillet. Impossible de passer à côté du bâtiment aux couleurs de la marque: le blanc et le rouge.

Après une pause café et cannelés, une spécialité de la région, nous avons commencé la visite du petit musée situé au cœur de la fabrique de Lillet et qui résume l’histoire de la maison depuis ses origines en 1872 jusqu’à l’heure actuelle.

En réalité, l’histoire de Lillet commence un peu plus tôt. C’est en 1860 que Jean Lillet s’installe à Podensac mais c’est finalement 12 ans plus tard, en 1872 que ses deux fils, Raymond & Paul Lillet, fondent la maison Lillet.

Négociants en vins fins et en liqueurs, ils créent ensemble le premier apéritif originaire de la région, le Kina Lillet. En effet, à l’origine, le Lillet s’appelait le Kina Lillet, une façon pour la marque de rappeler l’un des ingrédients principaux de sa fabrication : le quinquina, alors extrêmement à la mode.

Mais le Lillet a déjà tout ce qui le rend si unique : une recette élaborée à partir de vin, d’écorces de fruits et d’épices, un mélange qui le rend à la fois totalement unique et terriblement rafraichissant.

Dans le courant des années 20 et 30, la maison est au plus fort de son succès. Le Lillet devient la boisson à la mode tant outre atlantique que chez nous en Europe.

La fabrication est ralentie durant la seconde guerre mondiale mais dès la fin de celle-ci, Lillet lance le Lillet Dry, LE cocktail qui inspirera le fameux Vesper bu par nul autre que James Bond.

C’est au début des années 60 que le Lillet Rouge voit le jour. Né d’une volonté de satisfaire même les amateurs de vins rouges les plus exigeants, le Lillet rouge est plus fort que son homologue blanc et s’impose rapidement aux terrasses du monde entier.

C’est finalement en 1972 que Kina Lillet devient tout simplement Lillet avant d’adopter un nouveau design de bouteille dans les années 80.

Enfin, ce n’est que très récemment, durant le début des années 2000 que Lillet lance le fameux Lillet rosé, une nouvelle recette qui a rapidement trouvé sa place sur les tables du monde entier.

Lillet, c’est aussi l’incarnation du lifestyle de toute la région bordelaise. Que ce soit pour boire un apéritif en terrasse dans le centre ville de Bordeaux ou pour déguster quelques huitres (ou dans mon cas une alternative végétarienne) après une balade en pinasse sur le Bassin d’Arcachon, c’est vraiment l’apéritif de choix de toute la région. Personellement c’est en cocktail que je le préfère. Je vous faisait découvrir mes deux recettes préférées ici mais j’adore aussi le Lillet Vive, un simple mélange de Lillet blanc et de tonic servit avec quelques glaçons. 

Pour découvrir plus de photos de notre voyage à Bordeaux, rendez-vous sur instagram avec le hashtage #axelleinbordeaux et #mylilletjourney

 

Partager:
Cet article a été réalisé en collaboration avec Lillet.